Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Epicurisme et Stoïcisme / Notes lights tirées ( par les cheveux... ) de la lecture de Michel Onfray

tête-seins-alanguie.jpg

Les Epicuriens veulent vivre intensément, il ne faut surtout pas mourir de son vivant. Ils considèrent que la mort est une mauvaise minute à passer, on n'a pas à en avoir peur. 

" Il faut faire avec. " Le monde est comme il est, il faut fabriquer son bonheur, jouir, éviter ce qui entame la liberté, les choses pas nécessaires, ne pas perdre son temps avec la carrière, le job, le déplaisir : ne pas souffrir.

Le faux épicurisme consiste à nous donner l’envie, le désir des biens matériels : le consumérisme. La libido de la conso.

Les Stoïciens disent le contraire. Les cathos idem. Le plaisir est un pêché qu’il faut expier.

On est à nouveau dans une caricature de Moyen Âge, on repense comme au 18ème avec les dieux, or aucun n'est bon ! Soyons vigilants. Gaffe aux socio-traîtres et gaffe au retour du religieux.

 

Commentaires

  • je me reconnais dans la première phrase... en 2017 et au delà !

Les commentaires sont fermés.